Basilics est le deuxième livre de la série Les Chevaliers d'Antarès, écrite par Anne Robillard. Il est sorti le 11 mai 2017 en France aux éditions Michel Lafon.

Quatrième de couverture[modifier | modifier le wikicode]

Sierra, la grande commandante des Chevaliers d'Antarès, quitte les Chimères afin de s'enquérir des progrès des Basilics au nord de Hadar. Puisque la haute-reine l'a obligée à emmener Wellan, et par conséquent son compatriote naufragé Nemeroff, dans sa ronde de surveillance, Sierra en profite pour en apprendre davantage à leur sujet. Leurs révélations lui causeront un choc.

Une fois au campement des Basilics, Wellan, ethnologue dans l'âme, se fait un devoir d'étudier ces valeureux combattants tant au repos qu'au combat. Que découvrira-t-il ? Qu'est-ce qui rend les Basilics aussi efficaces à éliminer l'ennemi ?

Obsédé par ce qu'il a vu dans la grotte de l'île défendue, Sappheiros décide d'un commun accord avec Océani de préparer les Deusalas à se défendre. Kiev, si jeune, est-il vraiment ce dieu ailé qui réussira à anéantir tout le panthéon d'Achéron et à libérer les humains de son joug ? Devraient-ils fonder tous leurs espoirs sur lui ?

Pendant que les Aculéos complotent pour envahir Alnilam et qu'Achéron se prépare à mener une guerre qui pourrait bien coûter la vie de Wellan et Nemeroff, leur famille tente d'organiser une opération de sauvetage dans le monde parallèle. Onyx trouvera-t-il le moyen de sauver son fils ?

Observer l'ennemi

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

Après qu'il ait assisté

C-Fr-CdA-02

au massacre de ses troupes par un dragon, Zakhar voudra à tout prix le capturer pour en faire son allié, ignorant qu'il s'agit de Nayati (le dieu-dragon dragon bleu).

Plus tard, après quelques jours de voyage, les deux naufragés feront la rencontre de la division des Basilic, la division la plus discrète des Chevaliers d'Antarès.

Durant ce petit voyage, Nemeroff ne fera pas attention à ses mots et révélera à Sierra que Wellan et lui ont tous les deux été morts et ressuscités.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .