Basilic dans la mythologie

La division des Basilics est l'une des quatre divisions de l'Ordre des Chevaliers d'Antarès avec les divisions des Salamandres, des Chimères et des Manticores

Mode de fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

Les Basilics sont les Chevaliers les plus discrets et les plus furtifs.

Ils utilisent des éclaireurs perchés dans des arbres pour repérer les Aculéos. En combat, les Basilics tirent des flèches depuis les arbres. Quand ils sont à court de flèches, ils sautent sur les épaules de leurs ennemis pour leur trancher la gorge, et, alors que leur adversaire s'est à peine écroulé sur le sol, ils sont déjà remontés dans les arbres. Ils mènent une guerre silencieuse et surprennent les Aculéos avant qu'ils ne s'approchent des villes.

Grâce à cette méthode de combat, ils sont la division de Chevaliers qui perdent le moins d'hommes chaque année.

Leur style de combat impose un groupe plus réduit de Chevaliers. Ils sont la division la moins nombreuse.

Les recrues prisés par les Basilics sont ceux qui tentent de surprendre leurs opposants sans faire de bruit.

Royaume protégé[modifier | modifier le wikicode]

Les Basilics protègent le Royaume d'Hadar.

Chevaliers[modifier | modifier le wikicode]

Commandants[modifier | modifier le wikicode]

Le Chevalier Chésemteh est la commandante des Basilics. Le Chevalier Chésemteh est une Aculéos recueillie très jeune par le Chevalier Audax, elle est aussi la sœur adoptive du Chevalier Sierra. Elle est discrète, habile et agile et sera aussi l'amante de Sage.

Chevaliers[modifier | modifier le wikicode]

Les Chevaliers Trébréka, Samos, Ian, Locrès, Olbia, Innokenti, Niya et Mohendi sont des Basilics.

Lors du répit, les Basilics qui testent les recrues sont les plus redoutables de la division. Ce sont les Chevaliers Locrès, Niya, Olbia, Samos, Innokenti, Mohendi et Trébréka.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .