Parandar, le père des hommes, est le chef du panthéon reptilien. Il est le dieu des étoiles. Il est le seul à posséder le droit de créer la vie sur les planètes. Il créa les hommes pour faire plaisir à sa femme, Clodissia.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant la Saga[modifier | modifier le wikicode]

"Après avoir commis une faute grave, Akuretari avait été châtié par son frère aîné. Au lieu de l’exécuter, il l'avait exilé dans le gouffre sans fond."

Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 1 : Renaissance.

Parandar exile son petit frère Akuretari dans un gouffre sans fond car il l'a provoqué en créant la vie.

Les Chevaliers d’Émeraude[modifier | modifier le wikicode]

Tome 6 : Le Journal d'Onyx[modifier | modifier le wikicode]

Parandar s'apprête à tuer l'Immortel Dylan pour l'avoir défier mais Theandras le rappelle à l'ordre.

"Lorsque le Conseil des Anciens t'a accordé ton titre, il t'a précisé que seule ta sœur pourrait te rappeler à l'ordre lorsque tu abuserais de tes pouvoirs."

En réalité, Theandras se sert de Dylan pour qu'il circule entre les deux mondes et lui ramène des informations qu'elle partage avec Parandar.

Tome 11 : La Justice Céleste[modifier | modifier le wikicode]

Parandar et Theandras font appel à Wellan pour anéantir leur jeune frère Akuretari grâce aux spirales de feu.

Tome 12 : Irianeth[modifier | modifier le wikicode]

Parandar est à la recherche d'un troisième membre pour la triade, il a alors recours à Fan, la fille d'Akuretari.

Les Héritiers d'Enkidiev[modifier | modifier le wikicode]

Tome 1 : Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

Parandar, assis sur son trône dans sa rotonde en compagnie des autres déesses de la triade, attend Danalieth, qui souhaite redevenir un Immortel au service des dieux. Il est contrarié de le voir réapparaître, alors qu'il l'avait condamné à mort. Il revient sur les fautes passées de Danalieth mais Theandras recadre la conversation sur le présent et l'avenir. Quand Fan se propose pour être responsable de l'Immortel, il se plie à la décision des deux déesses bien qu'il préférerait bannir Danalieth de son domaine.

Tome 9 : Mirages[modifier | modifier le wikicode]

L'Immortel Sappheiros lance une bombe sur le panthéon reptilien qui tue tous les dieux-gavials. Seule la triade (Parandar, Theandras et Fan) survit à l'attaque grâce à la déesse du feu qui les enveloppe dans ses flammes.

En colère suite à l'extermination de sa descendance (l'enchanteresse Moérie a détruit les panthéons félin et rapace), Abussos retire leurs pouvoirs et leur immortalité à tous les survivants, y compris ceux résidant chez les humains.

Parandar atterrit alors à Émeraude avec Fan, Theandras, Aquilée et Orlare, dans le coma. Ensuite, il est transféré à Fal, où les deux autres dieux et lui sont guéris.

Parandar se laisse mourir et tente même de se suicider en sautant du haut d'un balcon alors Santo lui parle du sanctuaire de Shola.

Il part vivre à Shola avec les moines quelques mois après. Il est profondément déprimé et nostalgique, il est plein de remords, il espère donc trouver la rédemption dans le calme des prières.

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le wikicode]

Il a des cheveux sombres et des yeux bleus aussi lumineux que les étoiles.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Parandar est le fils aîné d'Aiapaec et d'Aufaniae.

Son épouse se nommait Clodissia.

Il a deux frères et deux sœurs. Ses frères sont Akuretari, dieu-gavial, et Lycaon, dieu-condor, chef du panthéon aviaire. Akuretari fut tué par Wellan dans le tome 11 des Chevaliers d'Émeraude. Lycaon fut tué par Azcatchi, son propre fils. Ses sœurs sont Theandras, déesse-gavial, et Étanna, déesse-jaguar, chef du panthéon félin. Seule Theandras a le droit de défier Parandar pour le remettre sur le droit chemin.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .